Voici quelques nouvelles du chantier de réhabilitation de notre maison paroissiale. Cette fois, après bien des vicissitudes, des retards, c’est parti. C’est le cas de le dire, nous sommes au pied du mur. Et c’est au pied du mur que l’on reconnaitra les maçons.

 En septembre dernier, nous vous avions convié à visiter le presbytère, situé au 2 de la rue des Bordets. Ceux qui l’ont fait ont pu se rendre compte que ce n’est pas du luxe d’entreprendre une rénovation. Maintenant, les locaux sont aux mains des artisans et ne sont plus librement accessibles.

 Le projet consiste en une réhabilitation complète du presbytère actuel, avec aménagement de salles pour les préparations au baptême, l’éveil à la foi, le catéchisme, les préparations aux mariages, l’accueil des paroissiens, mais aussi quelques bureaux, nécessaires pour les services de la paroisse, et bien entendu un bureau pour le prêtre et un logement pour un prêtre, résidant ou visiteur. Les plans sont exposés dans l’église romane depuis un an, avec également un affichage moins détaillé dans toutes nos églises de la paroisse.

 Depuis septembre, les chantiers ont été attribués à soumissions auprès des différents artisans, dont les noms figurent sur le panneau de chantier.

 Très concrètement, le chiffrage détaillé, face à quelques surprises obligeant à des travaux plus en profondeur, face aux obligations diverses qui s’imposent maintenant aux locaux accueillant du public, nous amène à une somme totale de 520 k€, soit plus de 100 k€ plus couteux que les toutes premières estimations faites pour instruire la décision de procéder ou non à cette rénovation. Et nos réserves, y compris une participation de 85000 Euros issue de la campagne des chantiers diocésains de l’année dernière, sont de 320000 Euros.

 Alors la paroisse St Michel, l’Eglise diocésaine, ont un impérieux besoin de votre générosité pour faire vivre notre communauté chrétienne. Bien entendu, est l’un des chantiers prioritaires de la campagne des chantiers diocésains. Si vous souhaitez faire un don affecté en totalité à ce chantier, il faut utiliser le bulletin de versement à votre disposition devant le panneau de communication ainsi que dans toutes les églises. Vous recevrez automatiquement le document vous permettant d’obtenir une déduction fiscale.

 Vos contributions, modestes ou plus importantes, sont toutes de même valeur aux yeux de l’Eglise. Merci d’avance.

 Jean-Michel BRESSON, Gérard EBLY, Maurice RABOURDIN, Michel RINALDI suivent quasi quotidiennement ce chantier. 

Nous serons plusieurs à votre disposition pour répondre à vos questions autour d’un verre de l’amitié servi dans l’église romane à la fin de cet office.